Cher bébé love #1 : lettre à mon enfant - Wonder Patate

Cher bébé love #1 : lettre à mon enfant

Hello ! Après quelques mois d’essais Bébé, j’ai ressenti le besoin de m’exprimer autrement. J’ai donc commencé à écrire quelques lettres à mon futur bébé. Je vous partage aujourd’hui la première de ces lettres. 


Première lettre à mon enfant

24 septembre 2017

Cher bébé love,

Depuis toute petite,

J’ai toujours su qu’un jour, je serai maman. C’est un rêve de petite fille, le seul dont j’ai toujours été et dont je serai toujours certaine. Je le ressens de tout mon être : je veux être maman. C’est comme ça, c’est inexplicable. Comme certaines savent éperdument que la maternité n’est pas faite pour elle, moi, je suis convaincue que voir grandir mes enfants est le but de ma vie. Alors, il y a neuf mois maintenant, nous nous sommes lancés dans la plus belle aventure qui soit : TOI.

Déjà neuf mois…

Nous sommes déjà passé par beaucoup de phases, de faux espoirs, de déceptions et de doutes. Mais l’envie reste bien présente ; elle se renforce même ! Je sens chaque jour un peu plus ce besoin de te voir entrer dans ma vie, dans notre vie. Ce n’est pas que je ne suis pas heureuse sans toi, au contraire. Ton futur papa me remplit de joie. Mais sans toi, je ressens comme un goût d’inachevé, comme s’il nous manquait une petite part de quelque chose.

Alors voilà,

Neuf mois à espérer chaque mois que tu t’installes juste là, au creux de mon ventre. Neuf mois à guetter chaque sensation, chaque petite changement de mon corps qui pourrait annoncer cette grande nouvelle. Neuf mois interminables…

Aujourd’hui, je prends ma plume, non pas parce que tu as fais irruption dans ma vie, mais parce que poser les mots sur mes sentiments m’aide à t’attendre. Tu n’es même pas encore là que déjà, depuis neuf mois, je te parle en secret. En t’attendant, je coucherai donc ces mots sur papier pour patienter, te raconter comme tu es attendu et comme je t’aime déjà tant, alors que tu n’es encore pas. Mais dans quelques semaines, quelques mois, quelques années, je relirai ces mots et verrai que je savais déjà à ce moment-là que chaque jour qui passe est un jour de moins qui me sépare de toi.

Avec tout mon amour,


Et vous, avez-vous déjà écrit des lettres qui ne seront pas lues, ou dans des années ? Avez-vous déjà ressenti ces émotions ?

Je vous embrasse, mes Wonder Patates !

Laissez un commentaire