Un secret bien gardé

Comme je vous l’annonçais dans mon article de come-back, je vais commencer ce retour sur le blog par la publication d’articles restés en attente depuis plusieurs mois. Ceux-ci retracent une infime partie de notre projet Bébé, que je souhaite désormais partager avec celles qui sont passées par toutes ces émotions, ou qui y passent actuellement ou y passeront un jour. L’article d’aujourd’hui date donc déjà de plus d’un an : fin février 2017. C’était la première fois que je couchais par écrit mes sentiments face à cet immense projet. Bonne lecture !


Le début de l’aventure…

baby-784607_1920<< Il y a presque deux mois, PatateFrite et moi avons pris une des décisions les plus importantes de toute notre vie. Sans nous y attendre. Sans que ça ne soit vraiment prémédité. Assis à une table de restaurant le soir du Réveillon du Jour de l’an, en tête à tête, nous avons décidé qu’il était temps que notre famille voit le jour. Nous avons commencé 2017 comme ça, tous les deux, en rêvant à nous trois. Alors que ça faisait des mois et des mois (voire des années) que je ne pensais qu’à devenir maman, il m’a regardé dans les yeux, les siens remplis d’émotion et il m’a dit « Je te fais confiance« . Malgré sa peur, il m’a laissée lui tenir la main dans cette folle aventure. Du jour au lendemain, sans crier gare, j’ai arrêté la pilule et depuis, je n’attends que le jour où je sentirai un petit quelque chose au creux de mon ventre.

 

Et avec, le début des questionnements…

baby-718146_1920

Cela fait presque deux mois que j’ai arrêté la pilule et que nous essayons de fabriquer ce petit être avec tout notre amour. Deux mois que je guette chacune des réactions de mon corps en espérant y voir un signe. Mais aussi presque deux mois que je vis avec ce secret, le secret de quelque chose d’énorme qui se prépare. Un secret dont je ne peux parler à personne : ni à mes amies, mamans ou non, ni à mes sœurs, ni à ma propre maman. Et ça devient difficile de garder un tel secret. J’aimerai pouvoir partager ma joie avec les gens qui m’entourent, mais surtout mes peurs et mes questions.

Car des questions, j’en ai des dizaines qui se bousculent dans ma tête : « Est-ce que ce qui se passe est normal ? Comment savoir s’il y a un espoir ? Et si ça ne marche pas, qu’est-ce que je fais ? A partir de combien de temps doit-on s’inquiéter ? Et cette intuition, est-ce bien réel ou est-ce seulement mon envie si forte qui se fait ressentir ? Est-ce que je dois attendre ou est-ce que je cours à la pharmacie ? Et le premier test, comment ça se passe ? Et s’il est négatif ?… » Bref, des tas de questions plus absurdes les unes que les autres et pourtant, je ne peux m’empêcher d’y penser constamment.

 

Finalement, un projet à deux…

Mais ne pas en parler est notre choix. Nous voulons faire ça ensemble, juste nous deux, et surprendre tout le monde quand le grand jour sera venu. Alors en attendant,  je laisse ces questions dans ma tête. J’essaye d’y trouver des réponses seule. J’imagine ce que sera bientôt notre vie. Je me rassure en me disant que, dans quelques mois, je connaîtrai aussi cette joie intense de sentir grandir un enfant au plus profond de moi et je suis certaine que ce jour-là, il sera attendu et aimé plus qu’on ne peut l’imaginer. Je patiente et j’espère : c’est tout ce qu’il me reste à faire. >>


Et vous, futures mamans ou déjà mamans, êtes-vous passées par là aussi ? Comment avez-vous vécu ce début d’aventure ? En avez-vous parlé de suite autour de vous ?

Je vous embrasse, mes Wonder Patates !

Laissez un commentaire