Le jour 1

Hello ! On continue la petite série d’articles d’avant-Bébé. Aujourd’hui, je vous confie mes émotions face à ce que certaines d’entre nous connaissent sous le nom de « Jour 1« . Ce jour si spécial qui revient chaque mois pulvériser nos espoirs de Bébé. Bonne lecture !


Demain est un jour que j’attends depuis un petit moment maintenant. Pour beaucoup, rien de spécial ne se passera demain, mais pour moi, c’est toute ma vie qui peut brusquement changer… ou pas. Demain, cela fera tout juste deux mois que nous avons décidé, PatateFrite et moi, d’avoir un bébé. Demain, je risque de descendre de mon petit nuage que je me suis fabriqué de toutes pièces et de tomber de haut. Car finalement, il n’y aura que deux possibilités et que l’une des deux ne me satisfera pas. Parce que je risque de m’être fait tout un film de pas grand chose, uniquement fondé sur mes désirs les plus profonds et non sur une réalité.

Des illusions…

Depuis une grosse semaine, j’ai l’intuition que quelque chose se passe. Je me retrouve sans y penser à poser ma main sur mon ventre et quand j’y pense, j’ai l’impression de ressentir quelque chose d’inexplicable juste là. Alors je me prends à divaguer, à imaginer, à rêver. Comment l’annoncer à Patate Frite ? Et à ma maman à qui je cache ça depuis deux mois alors que je lui dis d’habitude tout ? Quand est-ce que ce petit bébé naîtrait alors ? Je fais des plans sur la comète, allant même jusqu’à imaginer comment nous pourrions aménager sa future chambre. Et puis, je pense à ce test qui déterminera tout. Je me retrouve mine de rien devant le rayon du supermarché, à regarder furtivement les différents tests. Je n’ose toutefois pas en prendre un, de peur de me porter malchance. J’espère juste, du plus profond de mon être, que mon intuition en est vraiment une et non pas juste un tour de mon esprit et de mes désirs.

 

… A la raison

Et puis, j’essaye tant bien que mal de me raisonner. Parce qu’après tout, ça ne fait que deux mois que nous essayons. Il y a donc bien plus de chances que je ne sois pas encore enceinte plutôt que l’inverse. Alors j’essaye de moins y penser. De moins me projeter. De moins espérer, pour que la chute de demain ne soit pas trop brutale, même si elle le restera incontestablement tellement j’ai espéré depuis quelques jours. Alors que finalement, il n’y a pas de signes évidents : pas de mal de ventre, pas de douleurs aux seins, pas de nausées… Rien de tout ça, et pourtant, j’espère comme une folle.

Je risque de découvrir demain ce que signifie pour toutes les femmes comme moi le « JOUR 1« . Ce jour où tous tes espoirs s’envolent d’un seul coup quand tu te rends compte que, non, ce n’est pas encore pour cette fois et qu’un nouveau mois recommence, un nouveau mois à attendre et à espérer que le miracle se produise enfin.


Et vous, connaissiez-vous l’expression « Jour 1 » ? Comment l’avez-vous vécu ?

Je vous embrasse, mes Wonder Patates !

Laissez un commentaire